• Accueil
  • > Archives
  • > Second stage : on prend les mêmes et on recommence …

Second stage : on prend les mêmes et on recommence …

Me voilà de retour (en fait hier mais j’ai du dormir à peu près 20 h d’affilé) de mon second stage avec l’équipe de France à Tignes. C’est toujours avec le même plaisir que je retrouve mes camarades de jeu. Seul Denis Barbet nous fera faux bond pour cause de santé.

Cette fois-ci, ce sera notre Air-Cap’tain’ Jean-Yves Le Meur qui sera mon colocataire dans l’hôtel (y’a pire non ???emoticone).

On a même eu la chance de se retrouver dans l’h ôtel avec les filles de l’équipe de France de slalom (le morphotype de la skieuse a vraiment changé emoticone… Terminé les skieuses qui avaient des cuisses de rugbyman.) C’était un vrai plaisir de les voir à l’entraînement. Et en dehors ? Et bien s’était pas mal non plus vous l’aurez compris.

Sinon le spectacle est toujours au rendez-vous : une équipe italienne travaille en super-G sur la piste de vitesse, quelques français travaillent également sur un tracer de descente (sous le regard d’un staff assez impressionant) et au dessus de nous ce sont les garçons de l’équipe de slalom qui s’entraînent.

 Ce fut un immense bonheur de retrouver le glacier sous le soleil et l a neige fraîche cette semaine encore. Je retrouve également et toujours avec autant de stupéfaction l’enchevêtrement des tracés des différents clubs de la région, de groupes de la fédé et d’autres nations (il y avait même des japonais cette fois ci). Y’a pas à dire : Tignes semble vraiment être La Mèque du ski de compétition d’avant saison.  

sanstitre3.jpgsanstitre4.jpg

Voilà pour l’ambiance générale sur le glacier : des piquets partout, des coureurs de toutes nations qui grouillent autour, un niveau énorme dans le ski valide et surtout un spectacle permanent pour mes yeux de néophyte.

Et les handis, vous me direz ?

Et bien les deux premiers jours ce fut du slalom (alors le slalom pour expliquer un peu, c’est un peu un mélange de boxe, de ski et de torture pour moi. Surtout de la torture en fait).

Mes premiers prototypes de protection n’étaient pas encore au point et du coup, le 2ème jour, l’intérieur de mon bras droit est noir à force de prendre des piquets sur le biceps … Du coup c’est plus facile pour placer les protecs pour le lendemain … Y’a qu’à suivre les contours du bleu.

grosbleusurlebras.jpg

Mais bon, au final, je suis pas mécontent de mon ski : même si mon principal problème reste d’arriver en bas du tracer, je commence petit à petit à apprécier cette discipline et mes trajectoires se font moins approximatives, mon ski est plus précis dès le moment où j’ai compris que ça ne servait à rien de vouloir casser les piquets et qu’avec un peu de douceur et de fluidité, mes chances d’arriver en bas montaient en flèche.

Le 3ème jour c’est le super-G tant attendu … Pour l’occasion, on a même droit à un des 3 couloirs de la piste de vitesse…

Du coup ça fait un peu bizarre de passer des skis de 1m65 à des skis de 2m01 mais bon c’est la mode cette année avec l’apparition de plus en plus de supers combinés (1 manche de super G et 1 manche de slalom) sur le circuit européen.

Mon ressenti sur cette journée : c’est peut être quand même un peu de frustration qui l’emporte. Seulement 4 passages (les rotations sur 2 téléskis pour revenir au départ étant très longues) et je n’ai vraiment bien négocié le mur qu’une seule fois.

Mais bon c’est toujours agréable de faire un peu de vitesse et j’espère avoir montré que j’avais un gros coeur comme dit P. Bott notre co-entraîneur (par interim ?)

sanstitre9.jpg

Les 2 derniers jours ce sera du géant, toujours sous un soleil radieux. Bon ski et bonnes sensations.

nico.jpglolo.jpgjy.jpgfredo.jpg

Malgré cette semaine sous le soleil, je n’aurai pas pris beaucoup de couleurs (en fait je dois avoir les pommettes et le bout du nez qui ont un peu bronzé, le reste étant sous le masque, le casque ou les poils de barbe) mais c’est encore ravi d’avoir plutôt bien skié dans des conditions de rêve que l’on a pu rentrer dans nos Pyrénées (merci Chouchou qui s’est cogner la route seul jusqu’à Toulouse, Laurent étant quasiment K.O. suite à une très grosse gamelle le matin)

Maintenant, il me tarde de commencer les premières compétitions en Autriche qui seront décisives pour la suite de cette saison et de la suivante très certainement.

Si les résultats sont bons, je  pourrai participer aux 2 premières manches de coupe du monde en Espagne et en Italie et peut être baisser suffisamment mes points (le but étant moins de 50 points FIS) pour que mon DTF et mon entraîneur m’emmènent dans leurs bagages avec l’équipe pour les championnats du monde en Corée au mois de Février,

Cette sélection sera quasiment synonyme de sélection pour les jeux de Vancouver l’année prochaine… Qui skiera, verra …emoticone

Sur ce petit résumé de ma semaine (trop long ??? j’ai pourtant pas parlé des après midi passés dans le spa avec Pierre Bott, véritable show-man à ses heures qui nous gratifié de sa chorégraphie plus que suggestive de la digue du c– emoticone) , je vous dis à très bientôt pour le dernier stage à Tignes dans 3 semaines.

A très vite tout le monde

Nicolas

2 Réponses à “Second stage : on prend les mêmes et on recommence …”

  1. Bastos dit :

    Salut Nico

    Juste un petit mot pour te féliciter de tes résultats en compèt.
    Ca fait vraiment plaisir de voir quelqu’un qui déchire tout en dual.
    J’ai beaucoup entendu parlé de toi (par les competiteurs: Delphine,Fred,manu… et Maryline de chez Ross, chez Tessier) car moi aussi je ski assis en dual. J’ai fais une saison de compèt mais trop tôt je pense (j’ai commencé la compèt 1 an après mon accident) du coup je n’ai pas eu de résultat et donc pas pris de plaisir.
    De toute façon je n’ai jamais été un fan des piquets. Je prends beaucoup plus de plaisir dans « le ski libre » (freestyle, freeride).
    J’ai vu que vous aviez attaqué les entrainements à Tigne, ça avait l’aire bon!!!
    Bonne chance pour cette saison et si tu passe vers la Plagne (ou j’habite et je travaille) tu es le bienvenu. Ca me ferait bien plaisir de partager une session de ski.
    Bonne glisse
    Bastien

    PS: Il manque un contact dans ton blog ;)

  2. pibolon dit :

    Je vous dis m… pour Vancouver 2010 et aussi pour Gourette que vous représentez un peu.
    Je suis tombé par hasard sur un lien en parcourant le site de Gourette et ça fait drôlement plaisir de voir que Gourette station de mon enfance a un champion de plus.
    Vivement Vancouver et bonnes glisses.

Laisser un commentaire